La démarche zéro-déchet est un mouvement visant à réduire la production de déchets des ménages. Initialement axée sur l’action individuelle de chacun, nous pensons que la ville peut apporter une réponse collective et accompagner les habitants dans leur démarche.

Dans notre programme, vous avez pu voir de nos propositions pour le zéro déchet :

  • Promouvoir les alternatives produisant moins de déchets et les filières de réutilisation telles que les ressourceries, comme au Mesnil-Saint-Denis ou à Jouy-en-Josas.
  • Travailler avec les commerçants pour réduire les déchets à la source (exemple, développement du vrac).
  • Inscrire la ville dans la démarche des territoires zéro-déchet pour réduire les volumes de déchets de 15% d’ici 2023.
  • Favoriser l’installation de composteur individuel, de copropriété, de quartier.

Certaines propositions sont détaillées plus bas.

Participation et promotion du défi zéro-déchet

A Saint-Quentin-en-Yvelines, le défi zéro-déchet organisé par l’ALEC SQY depuis 3 ans est exemplaire puisque chaque année, 200 familles s’inscrivent à ce défi et son accompagnées par des associations locales. Au cours de ce défi, les familles participantes participent à des ateliers, des visites afin d’apprendre comment sont gérés leur déchets et comment réduire leur volume. L’ALEC SQY s’appuie notamment sur l’expertise de toutes les associations locales. Ainsi, des ateliers de fabrication de produits ménagers, de produits d’hygiène, de cuisine, d’alternative au produits jetables etc… ont été proposé aux participants. Des associations Guyancourtoises réitérerons ce défi l’an prochain et nous proposons :

  • la mairie aidera ces associations dans leur action en proposant des supports de communication dédiés (Guyancourt MAG etc…), en mettant à disposition des salles et du matériel pour les ateliers
  • la mairie participera à ce défi pour amorcer une réflexion sur la place des déchets générée par la mairie et ses services
  • la mairie pourra soutenir et aider les familles participantes souhaitant installer un composteur.

Aide à la création d’une ressourcerie

Un groupe action projet sera créé afin d’aider les associations qui souhaiteraient développer une ressourcerie qui emploierait des personnes éloignées de l’emploi ou en situation de handicap. Nous souhaiterions également favoriser les animations autour du zéro-déchet afin de tisser du lien social entre les habitants tout en réduisant le volume de leur déchet et en réalisant des économies !

L’objectif d’une ressourcerie est de donner les objets que les habitants souhaitent se débarrasser. Ces objets seront ensuite réparés si cela est nécessaire puis revendus. Ces structures sont généralement gérés par une association et créent des emplois d’insertion professionnelle. Emmaüs est la structure la plus connue mais les villes telles que Jouy-en-Josas, le Perray-en-Yvelines et le Mesnil-Saint-Denis ont une ressourcerie gérée par une association d’habitants.

Inscrire la ville dans la démarche des territoires zéro-déchet

Outre la participation au défi zéro-déchet, la ville devra travailler sur les déchets qu’elle produit. Voici quelques exemples de proposition

  • Une attention particulière sera à apporter à la gestion des déchets verts issus de l’entretien des espaces verts de la ville. Ceux-ci pourront par exemple être compostés ou broyés pour servir de paillage.
  • D’autre part, les pots organisés par la mairie devront également s’inscrire dans cette démarche. Il faudra notamment utiliser de la vaisselle lavable, faire travailler des commerçants locaux pour limiter les emballages etc…

Installation de composteurs :

L’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines propose actuellement de fournir des composteurs aux habitant.e.s. En outre, l’agglomération fournit également des formations et un accompagnement par un maître composteur. L’idée serait de généraliser cette pratique en soutenant les projets de composteurs de quartier. En effet, certains habitants ne possèdent pas de jardin et ne peuvent donc pas demander de composteur individuel. La ville peut par exemple proposer un terrain d’accueil d’un composteur ou proposer aux services municipaux d’apporter les matières sèches issu de l’entretien des espaces verts… Cette coopération sera gagnante pour la municipalité et les habitant.e.s.

Une expérimentation est en cours de déploiement aux Saules mais la lourdeur de la mise en place pourrait dissuader tout futur projet. Il faudra donc avoir un fonctionnement de la mairie qui favorise l’émergence de tels projets (voir la création de groupes action projets dans notre constitution municipale).

Bibliographie :

Ressourceries :

Divers :

  • Site de l’association zéro-waste France : https://www.zerowastefrance.org/passer-a-laction/adopter-zero-dechet/
  • Site du défi zéro-déchet de l’ALEC SQY – http://www.alecsqy.org/particuliers/defi-zero-dechet/
  • Le guide de l’ADEME pour les municipales : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/demain-mon-territoire-complet_010970.pdf

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.