La Gazette de Saint-Quentin – 12 novembre 2019

La désignation de notre liste se devait d’être participative, non compétitive et transparente.

Non compétitive et participative : nous avions choisi de procéder à une élection sans candidat où chacune et chacun avait sa chance d’être proposé.e, où tout.e.s les participant.e.s ont pu s’exprimer et émettre des objections. Le débat n’était pas limité à celui ou celle qui avait le plus de suffrages mais bien sur la capacité à remplir le rôle que nous avons défini collectivement.

Transparente : une assemblée publique en présence de journalistes comme en témoigne l’article ci-dessous.

L’atelier participatif “La démocratie une fois élu.e.s du 21 novembre sera l’occasion de revenir sur cette première expérimentation d’élection sans candidat comme méthode de démocratie participative.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.