“Élaborons collectivement notre projet de territoire !”

Frank Sentier

57 ans, coordinateur d’une fédération agissant pour la transition énergétique et le climat, quartier Le Village
Candidat sur la liste Décidons Ensemble à Guyancourt

Impliqué dans une association humanitaire internationale

Saint-quentinois depuis 2012, Guyancourtois depuis 2016, je suis marié et j’ai 2 enfants. Je suis comédien amateur mais aussi impliqué plus de 10 ans dans une association humanitaire internationale (sur le terrain pendant un an puis au conseil d’administration).

J’ai toujours aimé randonner et souhaité protéger la nature des excès de notre civilisation. Aujourd’hui j’ai réalisé qu’il ne s’agit pas de “sauver la planète”, mais plutôt de sauver notre humanité.La planète s’adaptera toujours, mais l’homme et ses cultures risquent de disparaître, comme disparaissent de nombreuses autres espèces.

Ingénieur en chimie industrielle de formation, j’ai pendant plus de 20 ans travaillé dans l’industrie du pétrole et du gaz et je faisais des écogestes au niveau personnel. En 2012, j’ai quitté la multinationale pour rejoindre une association locale de conseil pour la maîtrise de l’énergie et la lutte contre le changement climatique, démultipliant ainsi mon impact positif. Je suis à présent coordinateur de sa fédération. Au sein de cette association j’ai pris conscience de l’importance de la municipalité. Pour faire vraiment évoluer les choses il faut que la société, collectivement, se donne cet objectif. Et la société se vit d’abord dans la « cité », la commune. C’est au niveau de la commune et avec ses voisines (au sein de l’intercommunalité) que s’élabore le projet du territoire. C’est la raison qui m’incite aujourd’hui à m’investir sur une liste électorale pour les municipales.

Pourquoi « Décidons Ensemble à Guyancourt » ?Un projet de territoire ne peut réussir que si tout le monde le souhaite et y contribue : les citoyen•nes dans la diversité de leur situation personnelle ; les associations regroupant certain•es de ces citoyen•nes autour d’intérêts partagés, les entreprises installées sur la commune et apportant localement des biens et services et/ou des emplois ; et enfin l’équipe municipale (élu•es et agents) en charge du bien commun.
J’ai choisi cette liste car je pense qu’aujourd’hui c’est la seule qui a non seulement bâti entièrement son programme sur la base d’un travail de co-construction réalisé au cours d’ateliers participatifs, mais qui annonce clairement son choix de poursuivre cette méthode de travail pour la réalisation de projets faisant de Guyancourt une ville se souciant collectivement du bien de chacun•e aujourd’hui et demain.


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.